Actualité

 

La Nissan Leaf e+ s’offre 385 km d’autonomie

 
Révélée au CES de Las Vegas, la Leaf e+ de Nissan, dotée de sa grosse batterie, pousse son autonomie à 385 km, et son moteur électrique en profite pour offrir 215 ch.

La Nissan Leaf e+ s’offre 385 km d’autonomie

Comme prévu il y a un peu plus d’un an lors du lancement de la deuxième génération de la Leaf, Nissan propose dorénavant sur sa Leaf e+ une batterie plus puissante à 62 kWh contre 40 kWh auparavant, version qui demeure au catalogue. L’autonomie progresse donc singulièrement, passant de 270 km en cycle WLTP à 385 km. Un chiffre qui demande à être confirmé lors de nos essais, ceux de la Leaf 2 standard ayant révélé une autonomie plus proche des 240 km. À souligner : la batterie à la densité énergétique plus forte ne prend pas plus de la place dans le plancher de la Leaf.

Leaf e+ : 215 ch sous le capot

En parallèle, Nissan fait passer la puissance du moteur électrique de 150 à 215 ch (160 au lieu de 110 kW), alors que le couple progresse de 320 à 340 Nm. Du coup, la demande de puissance de la batterie a impliqué l’installation d’un système de refroidissement par air, déjà vu sur l’e-NV200. Autre nouveauté, la charge rapide peut s’effectuer sous 100 kW en pic, 70 kW en continu contre 50 kW jusque-là.

Cette nouvelle version Leaf e+ n’est pour l’instant commercialisée que sur une série spéciale Leaf 3.ZERO basée sur la finition Tekna au prix de 45 500 euros TTC (hors bonus), soit un « supplément » de 5 000 euros environ. L’accès à la gamme en 40 kWh pointe à 35 900 euros. Les premières livraisons aux clients sont prévues pour l’été prochain seulement.

 


Liste des exposants

Constructeurs, loueurs, organismes de financement, assureurs, préventeurs, fournisseurs d'énergie, carrossiers, professionnels de l'entretien et de la réparation, prestataires en outils de gestion, géolocalisation & électronique embarquée, cabinets de conseil, etc.
» Consulter